Ça y est, vous venez de décrocher votre fameux sésame académique qui vous ouvre les portes du monde professionnel ? Oui, mais malgré la joie que cela puisse vous provoquer, cela est aussi synonyme de nouvelles responsabilités, entre autres celles de trouver un premier emploi. Comment trouver un emploi dans son secteur de prédilection sans expérience ? On vous donne tous les bons tuyaux pour ne pas perdre une seconde !

Le premier emploi, un parcours du combattant

Trouver un premier emploi, ça n’est pas immédiat à la sortie de vos études : il faut, pour cela, disposer de compétences clés, savoir bien rechercher et surtout, se mettre en valeur.

Mettez en avant toutes vos expériences

 

Généralement, vous avez peu d’expériences professionnelles au sortir de vos études : tout au mieux, vous avez fait quelques stages intensifs, d’immersion, mais n’avez pas d’expérience concrète. Par conséquent, il faut compenser cela avec d’autres atouts :

  • L’investissement associatif
  • Les bourses ou les concours que vous avez remporté
  • Votre leadership, à travers votre investissement caritatif
  • Vos autres actions bénévoles ou volontaires

N’hésitez pas à détailler vos missions et à indiquer un(e) référent(e) à contacter. D’ailleurs, n’oubliez pas de préciser toutes les activités que vous avez faites dans le cadre de vos études : au sein de votre classe, de votre école, du club de sport… Toute expérience est bonne pour prouver votre motivation et en dire plus sur votre personnalité.

Ayez un CV bien présenté

Justement, tout cela doit être consigné dans un CV, le plus propre et le plus agréable à lire possible. La forme aura autant d’importance que le fond : c’est un exercice auquel il est souvent difficile de se plier pour un premier emploi. Les formations professionnalisantes vous ont peut-être appris à faire des CV, mais pas toujours à vous adresser au recruteur qui le lit.

Ainsi, quelques petites astuces peuvent faire sortir votre CV du lot :

  • N’oubliez pas d’indiquer le titre du poste recherché, en précisant votre niveau d’expérience en la matière et votre disponibilité
  • Adoptez une forme qui soit personnalisée et, dans l’idéal, en accord avec les valeurs de l’entreprise : entre sobriété et excentricité, il faudra faire des choix
  • Si vous choisissez de mettre une photo, préférez un portrait professionnel, quitte à choisir votre photo du livre de l’université

A l’inverse, certaines erreurs ne seront pas pardonnables, comme les fautes d’orthographe, un CV inadapté au poste, les mensonges… Veillez à construire votre CV au cours de vos études, car cela prend du temps la première fois.

La recherche d’emploi, ça s’anticipe

Vous avez attendu le break d’été pour vous lancer dans vos premières recherches d’emploi ? Grossière erreur ! Une première recherche d’emploi, ça s’anticipe : la concurrence est dure à la sortie, et encore, vous n’êtes qu’au début de votre carrière.

Pour cela, faites-vous quelques recherches :

  • Répertoriez toutes les entreprises qui pourraient vous intéresser, vérifiez leurs conditions de recrutement, s’ils offrent des emplois juniors ou des traineeships
  • Dressez un bilan chronologique : certaines entreprises recrutent des profils intéressants une fois leur diplôme en poche, mais selon certaines dates. Connaissez-les à l’avance, renseignez-vous sur le processus et vous serez à même de postuler sereinement le jour venu
  • Projetez-vous : déterminez l’aire géographique où vous souhaitez travailler, votre secteur de prédilection, fixez-vous un objectif

Malgré toutes ces précautions, il n’est pas toujours évident de trouver un premier emploi rapidement. Ces quelques conseils pourraient cependant vous aider.

Comment trouver un premier emploi rapidement ?

La recherche d’un premier emploi doit se faire à toutes les échelles : interrogez votre réseau, utilisez les réseaux sociaux pour faire connaître vos ambitions, soyez vendeur. Mais la première étape de votre recherche consiste à vérifier les sites d’emploi sur internet.

Consultez les sites d’emplois en ligne

Une recherche d’emploi sur internet peut se faire de différentes manières :

  • Consultez les sites publics, comme Emploi Québec ou Québec en tête
  • Vérifiez les offres postées sur les sites privés, comme Jobbom, Workopolis ou Job au Québec
  • Selon votre secteur, des sites d’emplois sont proposés, comme Artfox pour le milieu artistique, ou espresso-jobs pour les secteurs commerciaux et du marketing
  • Pour trouver plus d’offres au Canada et en dehors, consultez des moteurs de recherche, comme Beljob.ca ou Indeed.ca

Répertoriez vos petites trouvailles et postulez un maximum. En effet, qui ne tente rien n’a rien ! Préparez donc un CV de base, que vous adaptez en fonction du poste recherché. Cette recherche vous permettra de faire ensuite de la recherche d’emploi ciblée.

Faites du démarchage ciblé

Une fois que vous connaissez les entreprises qui recrutent et sous quelles conditions, il vous suffit d’aller sur le site officiel de l’entreprise pour faire vos petites recherches. De cette manière, vous trouverez peut-être des offres mieux adaptées à votre profil, ou bien vous rendrez compte que la compagnie propose des postes juniors, pour des profils comme le vôtre ! Ça valait le coup, n’est-ce pas ?

Pour vous démarquer de la concurrence de jeunes diplômés (et des piles de CV écartées), n’hésitez pas à aller au combat. Vérifiez qui s’occupe du département qui vous intéresse et contactez-le de manière individuelle, en joignant un CV ainsi qu’un message positif et entraînant. Proposez-lui de le rappeler ou de le rencontrer en personne. Une personne qui est motivée et qui le fait savoir sera toujours gagnante !

Trouver un premier emploi à la fin de ses études dépend de nombreux facteurs, depuis le lieu de recherche d’emploi, en passant par le secteur d’activité ou encore, la qualité du parcours que vous avez à offrir. Cependant, rien n’est jamais perdu, et avoir beaucoup de volonté vous aidera dans ce long parcours. Car, outre votre CV et vos diplômes, c’est bien votre personnalité qui fera la différence pour l’obtention d’un premier emploi !