Les récentes évolutions technologiques ont fait apparaître deux grandes tendances métiers : l’émergence de jeunes pousses dans tous les domaines et la nécessité de se tenir à jour pour survivre dans un monde où ce qui était à la pointe il y a 5 ans est déjà devenu obsolète. De nouveaux métiers se créent, d’autres disparaissent au profit de ceux qui se renforcent et il est devenu impossible de rester statique face à tant de bouleversements.

Les emplois en demande : chômage et besoin des entreprises

Le Québec se trouve dans une situation inédite de plein emploi qui oblige la province à se réinventer. Avec une population vieillissante et des taux de chômage records, les besoins immédiats et futurs exercent une pression toujours plus forte sur les entreprises.

Dans une ville comme Montréal où les secteurs technologiques ont beaucoup et vite évolués, les demandes en métiers qualifiés vont devenir toujours plus nombreuses et difficiles à pourvoir.

À l’image de Cue Digital Media, qui développe des occasions publicitaires entre annonceurs et éditeurs numériques et qui s’est installée à Montréal en juillet 2017, ou encore de la multinationale Kwanko qui œuvre dans la gestion de campagnes marketing numérique et qui a choisi d’établir son premier bureau canadien dans la région de Montréal, ce sont par exemple les métiers de :

  • la transformation marketing au sein des grandes entreprises
  • l’intelligence artificielle
  • la cybersécurité
  • la neuroscience
  • le marketing conversationnel

Ces 5 grandes tendances pour 2018 ont émergé à la dernière conférence Tendances Marketing qui s’est déroulée le 6 décembre 2017 au Centre des Sciences à Montréal.

Quel emploi en demande trouver et où chercher ?

Le site neuvoo.ca recense près de 800 annonces dans le Marketing Digital rien qu’à Montréal, dont la plupart demandent d’être bilingue. Sur le site No 1 au Québec dans les emplois marketing & communication Isarta on recherche notamment des :

  • chefs en stratégie numérique
  • responsables de développement philanthropique
  • coordinateurs de marketing digital et opérationnel
  • coordinateurs de stratégie numérique
  • gestionnaires de campagnes web
  • spécialistes en expertise clients
  • responsables CRM
  • conseillers en communication
  • gérants marketing et réseaux sociaux

Avez-vous trouvé votre job de rêve ? Vous pouvez aussi consulter le site espresso-jobs.com qui s’annonce comme le premier site d’emplois TI au Québec. On y trouve principalement des annonces de stages en marketing et des offres d’emplois orientées développeurs/programmeurs, mais aussi programmeurs analystes ou gestionnaires de communautés en ligne.

Les spécialistes en opérations publicitaires en ligne ou autres stratèges en médias numériques sont également très recherchés en ce moment.

Les emplois en demande du savoir-être digital

Le baromètre IAB (Interactive Advertising Bureau) des métiers du marketing et de la communication annonçait fin 2016 la transformation du marketing digital en savoir-être digital. Quelle est la différence ?

Dans ce domaine en pleine évolution d’année en année, les acteurs de la stratégie et de la communication digitales sont en constante introspection. Il n’est plus possible de se désintéresser des tendances et des paramètres de transformation lorsqu’on veut survivre aux commandes du marketing digital. C’est pourquoi 43% des professionnels du marketing et de la communication dans le digital déclarent mener un projet professionnel personnel dissocié de leur activité actuelle

Les acteurs de la transformation les plus recherchés sont capables d’identifier leurs besoins en matières de formation continue et de développement personnel. Les entreprises à la pointe veulent des volontaires engagés qui se présentent d’eux-mêmes avec dans leurs bagages les outils acquis récemment.

Les métiers qui tiennent ainsi éveillés les recruteurs aujourd’hui sont par exemple :

  • Data miner
  • Analyste de données Big Data
  • Data scientist
  • Chief data offcier (CDO)
  • UX designer (concepteur de l’expérience utilisateur)

Quel est le salaire des emplois en demande ?

Question subsidiaire mais qui a son importance, les salaires généralement proposés dans le marketing digital sont relativement élevés. À titre d’exemple, un gestionnaire et coordinateur de réseaux sociaux et de marketing événementiel peut compter sur environ 6 000 $ par mois.

Selon le site neuvoo.ca, le salaire moyen pour les emplois de marketing au Canada se situe aux alentours de 58 931 $ par année, ou 30 $ de l’heure, soit près de 2 fois plus que le salaire médian du pays. Les postes de niveau débutant commencent à 41 000 $ et les employés les plus expérimentés gagnent jusqu’à 83 000 $ (résultats compilés sur 4 283 salaires extraits d’offres d’emploi). Le marketing digital offre des salaires encore plus élevés (59 975 $ en moyenne).

Les secteurs les plus en demande

Certains secteurs, à Montréal notamment, sont particulièrement demandeurs, voire même en crise par manque de main d’œuvre, comme :

  • l’aéronautique
  • les biotechnologies
  • le secteur manufacturier
  • le tourisme
  • les jeux vidéos et l’animation

Des compagnies bien implantées, comme CGI, le géant québécois des services technologiques, ont annoncé vouloir recruter 72 000 postes d’ici 2028 !

Pour le spécialiste Randstad, le détail, le gros et la fabrication sont les secteurs les plus en demande dans le domaine de la vente & marketing. Suivent la finance et les assurances qui se développent rapidement, notamment avec l’émergence des FinTech et autres AssurTech.

Enfin, il est encore à noter que la population du Québec vieillit avec la génération des baby-boomers qui part à la retraite en masse depuis quelques années. Ce phénomène implique deux choses : leur remplacement et la création nécessaire de structures adaptées à cet afflux de retraités.

De nombreux métiers sont à inventer ou à réinventer pour s’occuper de cette génération massive de retraités. Ils sont souvent autonomes pour quelques années mais pas très à l’aise avec les nouveautés technologiques. Peu d’entreprises ou de jeunes pousses se sont tournées vers les services connectés destinés spécifiquement aux seniors pour l’instant. Une idée ?

En bref, si vous êtes nouvellement diplômé (ou même encore en formation) ou futur immigrant vous aurez toutes les chances de trouver la place de vos rêves dans le marketing digital. Le domaine, dans tous les secteurs, est fortement demandeur au Québec, et à Montréal surtout, qui est une ville ayant su rapidement se tourner vers ces métiers de la transition technologique et qui attire toujours plus d’entreprises ultra-connectées.