Le nomade digital, ou digital nomad en anglais, définit à la fois une tendance et un métier, qui consistent à voyager dans le monde entier tout en travaillant sur le web. Moi, je me suis lancé en 2011, alors que la vague n’est pas encore surfée. Mais aujourd’hui, c’est le rêve de beaucoup de monde : ce rythme de vie est très convoité. Mais quel est le revers de la médaille ? Que faut-il savoir avant de vous lancer ? Je vous donne quelques pistes de réflexion ici…

Le nomade digital, entre rêve et réalité

Le nomadisme digital, cela regroupe à la fois plusieurs définitions et en même temps, peu de concepts. Par exemple, le nomade digital n’est pas un :

  • Touriste ou un routard
  • Ni un tourdumondiste
  • Ni un habitant local

Il s’installe dans une région, une ville, pour une durée généralement déterminée. Il rejoint des espaces de coworking mis en place là où il se trouve, et il travaille en permanence. Il peut donc se trouver au bord d’une plage, dans un café, au 110e étage d’une tour d’accueil, ou encore, simplement, chez lui.

Le nomade digital a de nombreuses compétences, même s’il possède généralement une expertise spécifique dans le monde du web :

  • Design, conception, graphisme
  • Rédaction, traduction, relecture
  • Communication, réseaux sociaux ect

Bref, tout ce qui touche au web et c’est donc très large. En revanche, ce que tous les nomades digitaux vous diront, c’est à quel point leur expérience a été (ou est) enrichissante :

  • Être intégré à une communauté locale
  • Vivre dans un endroit en accord avec ses valeurs et ses principes
  • Rencontrer des personnes ayant la même mentalité grâce au coworking

Le rêve, en somme. Pourtant, est-ce toujours idyllique d’être digital nomad ? Certains vous diront qu’en raison de ces distractions, il est encore plus difficile d’être nomade digital que simple travailleur autonome chez soi. L’envie de profiter des alentours doit être réfrénée, et le travail sur soi est long.

Vous sentez que c’est quelque chose pour vous, que vous pourriez endurer, dont vous pourriez retirer une expérience positive ? Alors, voilà quelques points à retenir avant de vous lancer !

Les points à retenir avant de se lancer

Avant de se lancer, il faut savoir que le nomade digital peut appartenir à l’une des trois catégories suivantes :

  • Freelance, qui est rémunéré à l’heure ou au projet
  • Entrepreneur, qui peut travailler de n’importe où sur un projet
  • Travailleur à distance, qui est un employé astreint à des horaires, mais sans lieu particulier

Se définir comme nomade digital

Pour intégrer cette communauté, il faut avoir envie d’en faire partie ! Il faut donc rejoindre les réseaux (généralement sociaux) des nomades digitaux leaders du pays où vous souhaitez vous installer, ou bien repérer les bons espaces de travail où vous poser.

Définir ses compétences

Un nomade digital se distingue de par son expertise ou son expérience dans un domaine. Il peut s’agir de beaucoup de thématiques (rédaction, conception, développement, conseils et stratégie), parfois de plusieurs, puisqu’il est polyvalent.

À vous de miser sur vos points forts pour vous intégrer à cette communauté. Pour cela, nul besoin de préciser qu’il faut être passionné !

Trouver le compromis adéquat

Entre le lieu, les horaires, vos activités : pas facile de se concentrer si vous avez des distractions partout aux alentours. Par exemple, si vous aimez la tranquillité, vous retrouver sur une île peut être un bon compromis, surtout si vous aimez surfer. Même chose si vous êtes vegan : vous apprécierez d’être dans des pays comme la Thaïlande, loin de tout, avec des valeurs autres.

Le compromis doit aussi se faire si vous voyagez à plusieurs et, à fortiori, en couple. Beaucoup de nomades digitaux ont rencontré l’âme sœur au cours de leurs voyages (ou bien sont partis ensemble) et répartissent leur année en 2 x 6 mois, pour satisfaire les envies de chacun !

Régularité et investissement de long terme

Ce sont là les mots clés de la réussite. Ne pensez pas qu’il suffit d’être dans un contexte détendu et relaxant pour bien travailler, bien au contraire ! La tentation est parfois bien rude. Il faut donc avoir un moral d’acier, savoir faire des pauses, mais surtout, garder à l’esprit que c’est grâce à votre travail que vous êtes là où vous le souhaitez… Alors, ça passe en premier !

De plus en plus tendance et convoité, le métier de nomade digital créé de véritables vocations : Asie, Afrique, Océanie, tout est bon pour se permettre une escale de rêve dans un pays paradisiaque, pourvu qu’on fournisse un travail rémunérateur en retour ! Et vous, prêt à vous lancer ? Et pour ceux qui veulent en savoir plus, voici les emplois les plus en demande dans le marketing digital !