Rester performant tout en prenant soin de soi, de son couple et de ses enfants est-il si cornélien ? Votre carrière est essentielle à vos yeux mais quels sont vos objectifs de vie ? Une étude récente estime que 30 à 50% des congés longue durée au Québec sont motivés par des problèmes mentaux : stress, anxiété, épuisement, burn-out.

 

Le phénomène est si important que le gouvernement a mis au point une norme intitulée Conciliation travail-famille unique au monde afin de spécifier à tous, salariés et employeurs les bonnes pratiques en la matière. Comment mettre en place une conciliation travail et vie personnelle ? Réponse en 6 points.

Pourquoi ce besoin de conciliation travail et vie personnelle ?

  • 70% des femmes sont sur le marché du travail et courent entre le bureau, la garderie ou l’école, parfois les deux, et la maison où les attendent les tâches ménagères, les devoirs et le bain avant le dîner qu’elles auront préparé. Un rythme effréné générateur de stress et d’épuisement. Elles veulent pouvoir concilier leur vie de mère et de femme avec leur carrière.
  • Les licenciements ont fait émerger l’idée que l’investissement inconditionnel au travail n’évitait pas la décision de leur employeur.
  • Le besoin de loisirs culturels et sportifs devient plus impérieux.

 Comment s’y prendre pour concilier travail et vie personnelle ?

1)     Se fixer des limites

Rien de pire que d’emporter du travail le soir ou le week-end à la maison. En vous imposant une distance professionnelle, vous vous accordez du temps pour vous ressourcer. Dans la même idée, ne consultez pas vos mails, ne répondez pas au téléphone sauf cas d’urgence, personne n’est irremplaçable. La plus grande difficulté est de savoir dire non.

2)     S’organiser au travail

Apprenez à prioriser vos tâches. Etablissez la liste des choses à faire et planifiez-les pour mieux gérer votre temps de présence au bureau. Entourez-vous et déléguez à vos collaborateurs toutes les choses les moins importantes ou les moins urgentes.

3)     Renseignez-vous sur les aménagements de travail

Organisez votre emploi du temps de manière à l’alléger. Renseignez-vous par exemple sur les aménagements possibles de votre temps de travail auprès de votre employeur, au besoin créez un précédent, de nombreux dispositifs existent :

  • Des horaires variables peuvent vous permettre de commencer votre journée de travail plus tôt et de partir également plus tôt l’après-midi ; vous pouvez aussi travailler une heure de plus par jour et commencer votre week-end à 14 heures le vendredi.
  • La semaine comprimée de 4 jours ou un temps partiel de 20% mais sans pour autant continuer à abattre autant de travail qu’à temps complet.
  • La banque d’heures totalisant les heures simples et les heures supplémentaires.
  • Le travail à domicile avec des jours de présence fixes au bureau.
  • La possibilité de travailler dans un bureau satellite plus proche de votre domicile.

4)     Prendre ses congés

Epuisez vos congés pour vous reposer et vous consacrer à vos proches. Si cela n’est pas suffisant et que vous en avez les moyens, prenez des congés non payés. N’oubliez pas aussi vos congés parentaux.

5)     S’inscrire à une activité

Pour vous obliger à décrocher, pratiquez une activité de loisirs, artistique ou sportive. Leurs bienfaits sur la santé mentale et physique ne sont plus à prouver.

6)     S’organiser à la maison

Comme au travail, lister vos tâches et organiser un partage équitable avec votre conjoint, voire vos enfants les plus âgés en plus. Planifiez le voiturage à l’école avec un voisin, un parent, un ami. Si vous avez le budget, prenez une femme de ménage.

Concilier travail et vie personnelle demande un peu d’organisation, voire quelques concessions,  mais au bout du compte, vous serez plus épanoui.