Vous avez trouvé une offre d’emploi sur LinkedIn ou bien avez passé les premières sélections du poste de vos rêves ? Pas de panique, on vous donne ici les clés pour savoir comment réussir un entretien d’embauche, surtout lorsque le poste vous tient à cœur !

Performer lors de son entretien d’embauche, tout un art

Réussir un entretien d’embauche et faire bonne impression lors de ce même entretien ne s’improvise pas : beaucoup de préparation et de concentration sont nécessaires, au-delà des connaissances techniques que vous pourrez apporter au recruteur. Pour les conseils de réussite, lisez par ici !

Ça se prépare en amont

Une entrevue, c’est le moment clé qui vous permet d’obtenir (ou non) ce que vous voulez : un poste dans cette entreprise super, dans ce cabinet renommé mondialement ou encore, au sein de ce projet que vous convoitez depuis des mois.

Ainsi, votre préparation débute dès la candidature : vous avez mis en avant des points de votre parcours (tant professionnels que personnels), il faut les retrouver au moment de l’entrevue, tout en transformant l’essai. Le but ? Faire le lien entre vos expériences !

Pour cela, il faut maîtriser plusieurs choses :

  • Votre parcours, par cœur : ça paraît anodin, mais on peut vite zapper une expérience ou un projet qui n’a pas abouti
  • Soyez prêt à reconnaître vos qualités et vos réussites, mais aussi vos échecs : rien de plus professionnel que la capacité à admettre la difficulté
  • Apprenez votre lettre par cœur, pour éviter de vous contredire face au recruteur
  • Entraînez-vous, surtout pour répondre à la question « Présentez-vous »

La préparation se fait donc sur le plan personnel. Mais elle est d’autant plus importante sur le plan professionnel.

Projetez-vous au sein de l’entreprise

Le meilleur moyen de laisser une bonne impression à votre recruteur, c’est de faire preuve d’une grande finesse de compréhension : il n’y a rien de plus rebutant qu’un candidat qui arrive sans avoir fait quelques recherches au préalable.

Ainsi, vous devez pouvoir vous projeter au sein de l’entreprise, montrer que vous adhérez déjà à ses valeurs. Par exemple :

  • Sachez rebondir sur des activités récentes de l’entreprise, comme un investissement caritatif, le lancement d’un nouveau projet, l’obtention d’une récompense
  • Ayez quelques notions de base de l’organigramme (et de l’organisation) interne, surtout si elle est disponible sur internet
  • Identifiez quels seront vos interlocuteurs dans le cadre de votre poste : vous donnerez l’impression d’y être déjà !
  • N’hésitez pas à vous renseigner auprès d’anciens collaborateurs, de connaissances ayant travaillé dans cette entreprise : cela vous donnera du grain à moudre durant l’entretien

Avec tout ça, vous devriez avoir quelques bonnes armes. Mais à condition de ne pas vous desservir !

Quelques détails pour arriver serein

On ne le répètera jamais assez, mais organisation et anticipation sont de grands facteurs de réussite. Cela se fait à plusieurs échelles :

  • Préparez votre itinéraire, vos vêtements, vérifiez à plusieurs reprises la date et l’heure du rendez-vous : cela évitera le stress de dernière minute lié à un collant filé, à une erreur de bus ou encore, à un oubli de l’heure
  • Arrivez avec tous les documents nécessaires : votre CV, votre lettre de motivation, votre dossier de candidature et, éventuellement, un cahier de notes. Montrez que vous êtes prévenant : certains recruteurs oublient volontairement votre CV pour vous mettre dans une position inconfortable et vous tester
  • La PONCTUALITÉ est tout bonnement incontournable : arriver à l’heure, au bon endroit, c’est indispensable pour être dans de bonnes conditions

De fait, pour réussir son entretien d’embauche, il suffit de le préparer ! Mais, d’autres facteurs peuvent entrer en compte, notamment le jour de l’entrevue.

Votre entrevue le jour J

Souvent redoutée, l’entrevue déterminera votre avenir professionnel au sein de cette entreprise et, peut-être même, votre avenir tout court. C’est donc un exercice à prendre très au sérieux, qui consiste à faire transparaître votre personnalité. Plus que réussir votre entretien, il faut impressionner vos recruteurs !

Les clés de (votre) réussite

Les compétences, vous les avez, puisque vous avez été sélectionné. Par conséquent, ce que les recruteurs testent le jour de l’entrevue, ce n’est pas tant si vous connaissez votre parcours, mais plutôt ce que vous avez su en tirer :

  • Pourquoi avoir abandonné ce projet ?
  • Qu’est-ce que cette expérience vous a apporté ?
  • Avez-vous réussi à manager une équipe ?

Les recruteurs recherchent des profils qui pourront s’intégrer aux valeurs et à l’équipe de l’entreprise. Par conséquent, vos recherches préliminaires vous permettront de donner le ton de l’entretien. Il y a cependant quelques classiques, comme le fait de garder le sourire, de ne pas se laisser envahir par le stress, ou encore, de rester toujours positif. Les recruteurs chercheront à vous tester, à voir vos limites mais aussi, comment vous réagissez.

Pour réussir, n’hésitez pas à préparer quelques réponses sur des questions fréquemment posées, comme :

  • Pourquoi êtes-vous le meilleur candidat pour ce poste ?
  • Quelles sont vos qualités ?
  • Vos défauts ?
  • Quelle expérience personnelle pourrait vous servir pour ce poste ?
  • Où pensez-vous être dans 10 ans ?

Il faut se préparer à des mises en situation, à des questions difficiles (voire insolubles) : rappelez-vous que le but ultime n’est pas de vous bloquer ou de saboter l’entrevue, mais plutôt de vérifier si vous êtes bien la personne qu’ils ont découverte sur le papier.

N’oubliez pas de faire bonne impression… Même après !

Quelle que soit la manière dont s’est passée votre entrevue, n’oubliez pas de contacter le recruteur (généralement dans les 48 à 72h) pour le remercier de cet échange. Profitez de ce mail pour :

  • Les remercier de leur temps
  • Leur rappeler votre intérêt pour le poste
  • Mettez en lumière des éléments saillants du poste discutés en entretien, en expliquant pourquoi cela vous intéresse
  • En précisant vos disponibilités pour débuter

Si leur avis était positif, vous ne faites qu’enfoncer une porte fermée : ils vous contacteront dans les plus brefs délais. Dans le cas contraire, ils ne peuvent que saluer votre initiative : ce sera toujours un atout le jour où vous postulerez sur un nouveau poste au sein de cette entreprise.

Vous pouvez trouver quelques conseils de préparation des entretiens d’embauches sur des sites professionnels comme Randstad ou Jobboom. N’ayez pas peur d’aller chercher le job fait pour vous !