Vous venez d’empocher le fameux sésame qui vous ouvre les portes du monde de l’emploi ? Attention, pas si vite ! Le recrutement n’est pas toujours immédiat. C’est pourquoi il faut savoir booster sa carrière très rapidement, dès les premiers mois, pour ne pas louper le coche !

Mettre les formes, un peu partout

Eh oui : ce n’est pas parce que vous avez décroché le Graal pour lequel vous travaillez depuis des années qu’un recrutement se fait à la sortie de l’école, malheureusement. Pour cela, il faut aussi travailler le fond, et la forme.

Sur votre CV, votre parcours

Ayez toujours un CV à jour avec vous, comme si un recruteur pouvait vous demander à tout moment votre parcours. Pour cela, quelques astuces :

  • Préparez un CV « long » et un CV « court » : le premier, classique, le second, qui mentionne seulement l’essentiel
  • Traduisez votre CV dans toutes les langues parlées
  • Faites une présentation unique et personnelle

Les techniques pour rédiger un bon CV sont nombreuses, mais parfois, c’est le feeling du recruteur qui fera la différence. Alors, ne passez pas des semaines à vous épuiser ou à changer de police de caractère. Seulement, ayez cela de prêt.

Vis-à-vis de votre réseau

Vous êtes sans doute l’un des 500 millions d’inscrits sur le réseau professionnel LinkedIn, au nom imprononçable pour les Européens. Ce réseau sera une mine d’or une fois votre diplôme en poche :

  • Suivez des influenceurs dans votre domaine d’expertise
  • Abonnez-vous à des entreprises que vous convoitez
  • Affichez sur votre profil votre disponibilité
  • Mettez à jour votre CV mais aussi vos compétences

En effet, les compétences sont le premier mot clé sur lequel s’attardent les recruteurs : ne les négligez pas. Sachez aussi que les compétences en matière de logiciels sont très prisées. À ce moment, vous avez tous les outils en main pour booster votre carrière d’un cran.

Booster sa carrière en s’investissant dans un projet

Parfois, un projet peut faire la différence : pourquoi ne pas trouver le vôtre, en adéquation avec vos compétences et votre filière d’étude ?

Un projet humanitaire ou associatif

Souvent, après la diplomation, il est courant de s’expatrier pendant un an, pour se consacrer à un projet humanitaire ou associatif dans une région défavorisée. Cela peut booster votre carrière, car, au-delà de vous offrir une belle expérience personnelle, c’est l’occasion de renforcer vos compétences professionnelles et de les faire valoir lors d’un recrutement.

Attention cependant à choisir un projet cohérent : il faut pouvoir expliquer naturellement votre démarche, et non pas répondre que vous vous êtes investi parce que vous ne trouviez pas d’emploi.

Un projet personnel

Créer une start-up vous a toujours branché ? Vous êtes musicien dans l’âme mais n’avez jamais concrétisé votre passion ? C’est peut-être le temps de vous lancer : maintenant que les études sont finies, vous pouvez vous consacrer à votre développement personnel, en parallèle d’une recherche d’emploi.

Pour booster sa carrière, il n’y a rien de tel que de développer ses passions, que l’on peut ensuite partager auprès de recruteurs. Ces passions peuvent être diverses :

  • Enseigner le violon à des jeunes défavorisés
  • Participer à des évènements caritatifs
  • Faire des levées de fonds pour des associations qui vous tiennent à cœur

C’est une simple affaire de goût (et de personne). Le tout reste encore de pouvoir vous démarquer, afin de mieux booster votre carrière.

Se démarquer des autres

Booster sa carrière professionnelle une fois diplômée, ça ne se fait pas en un jour. Dans l’idéal, il faut même commencer à se rendre visible dès sa dernière année d’études. Mais que veut dire « visible » ? Tout simplement : vous créer une identité virtuelle !

Publiez, écrivez, faites-vous reconnaître

C’est en ayant une personnalité virtuelle épanouie et active que vous avez des chances d’accrocher un recruteur et donc, de booster votre carrière. Pour cela, vous pouvez faire plusieurs actions :faites-vous reconnaître et boostez votre carrière en bloggant

  • Écrire des articles thématiques et les faire publier
  • Valoriser des projets ou des causes qui vous concernent
  • Participer aux débats dématérialisés sur des sujets qui vous intéressent

Grâce à cela, vous vous construirez une image. Elle vous servira le jour où vous irez à des rencontres professionnelles, des galas, ou encore des speed-recruiting. Vous avez tout à gagner à être connu sur la toile.

Développez vos réseaux sociaux

D’ailleurs, pour cela, il faut développer vos réseaux sociaux :

  • LinkedIn, le réseau professionnel, est indispensable
  • Twitter, tout aussi essentiel pour faire passer des messages
  • Instagram, pour ceux qui cherchent à booster leur carrière dans le domaine artistique

En gagnant un public, un auditoire, vos dires et vos écrits toucheront un maximum de personnes. Et, qui sait ? Peut-être qu’un jour, cela arrivera aux oreilles du CEO d’une PME que vous suiviez sur LinkedIn.

Le mot d’ordre pour booster sa carrière professionnelle, c’est bien : soyez créateur d’opportunités ! Ne laissez pas les choses venir à vous, mais venez à elles. Pour cela, une présentation et une image irréprochables sont nécessaires. Après, lancez-vous !